L'ÉPREUVE DU DOUTE: LE CAUCHEMARD DE TOUTES LES IDÉES NAISSANTES

13 Novembre 2022

Depuis plusieurs mois, je tourne cette idée de projet dans ma tête!

100 voix! 100 voix de personnes sans voix! 100 qui résonne comme sans, 100 le chiffre qui représente le nombre et sans ce mot qui ne représente rien, le néant.

100 et sans aussi parceque les jeux de mots un peu basics je crois que c'est mon truc...

Ce projet 100 voix, il est né d'un constat du mode de fonctionnement de notre société, de conversations que j'ai pu avoir avec des gens engagés qui oeuvrent sur le terrain, d'une envie profonde de remettre l humanité au coeur des préoccupations essentielles.

Et puis aussi d'une volonté de déconstruire les process de prises de décision en place, à un moment où déconstruire des schémas pour me réinventer était le leitmotiv de mon quotidien.

Tout de suite, ce projet je l'imagine grand, impactant et prenant des formes multiples: Temoignages écrits, séances d'écoute, livre illustré, tables rondes, échanges avec des décideurs...

Mais aussi fédérateur, rassemblant des personnes de tous horizons, aux compétences variées qui viendraient apporter leur soutien pour co-construire ensemble.

Au fond de moi, j'ai le sentiment, que ce projet il peut changer quelque chose.

Il peut inverser les rôles, redonner de l'importance à ceux qui ne sont que trop peu considérés, permettre à ceux qui ont le pouvoir de faire bouger les lignes de le faire de manière plus efficace, grâce à une écoute attentive de ce qui se passe au coeur de notre système sociétal.

Plus j'y pense, plus j'y crois, plus je suis convaincue et me sens prête à être convaincante.

Mais plus il se concrétise dans ma tête et plus aussi, la liste des tâches qui s'y rattachent est claire, et, elle est bien longue...

Comme pour chaque idée à laquelle nous décidons de donner naissance, plus nous nous approchons du moment où tout cela peut devenir réel plus l'excitation laisse la place à l'appréhension.

Arrive alors avec ses grands sabots un peu cracra: La phase de doute, prête à tout piétiner sur son passage.

Celle ou nous remettons tout en cause: nos capacités à mener à bien notre projet, l'origine de notre idée et sa pertinence, notre pouvoir de convaincre ceux qu'on aimerait rallier à notre cause...

On pré-suppose mille scénarios catastrophes, on hésite finalement à en parler autour de nous, on finit par se trouver des excuses infondées: le timing, l'investissement que ça va demander, les ressources que l'on n'a pas encore, les opportunités qu'on pourrait louper à côté ...

Et c'est ici, précisement à ce moment de l'histoire, qu'une grande partie des idées sont abandonnées.

Il doit exister quelque part un grand cimetière d'idées déchues qui n'ont pas passé l'épreuve du doute! j'imagine la voix off "Désolée pour vous, mesdames, mais l'aventure s'arrête malheureusement ici!"

A cet endroit il y'en a un grand nombre qui m'appartiennent, des projets que j'ai pourtant tellement aimé, en lesquels j'ai cru de toutes mes forces, que j'avais déjà écrit, mis en forme, challenger... Pour certains je les ai même nommé, ai acheté leurs domaines pour les mettre en ligne, les ai présenté à quelques personnes et partenaires potentiels, ai interrogé l'environnement, récolté des feedback etc...

Puis alors que j'étais si près du but, j'ai douté. Douté avec une si grande conviction!

Je me disais que bien évidemment j'avais raison de m'inquiéter, que j'étais complètement inconsciente de me lancer comme ça dans ce projet, que je n'avais pas réaliser ceci ni cela, que tout était plus clair maintenant, qu'il m'avait fallu ce recul pour réaliser que ... et patati et patata

J'ai trouvé de magnifiques fausses excuses que j'agrémentais de suppositions, d'arguments tangibles, de "on m'a dit que ".

Je mettais autant d'énergie à me convaincre que je devais en rester là que celle que j'avais déployé pour faire germer mon idée.

Jusqu'à être à nouveau apaisée, quand le doute se dissipe enfin pour laisser place à la certitude qu'abandonner est la meilleure chose qu'il me restait à faire.

Mais s'il existe bien une épreuve du doute, et qu'elle est de loin l'une des plus compliquée à passer dans le chemin de vie d'une idée, il existe aussi une possibilité de "rattrapage", une "seconde chance", un "repéchage".

Un peu comme au baccalauréat ou comme dans les émissions de divertissement.

Et bien 100 voix est de ce genre là, de celles qui sont passées à 2 doigts de la fin mais que le destin a finalement rattrapé!

J'ai eu cette idée il y'a plusieurs mois,presque 1 an, je l'ai drafté, j'en ai parlé à quelques personnes, j'ai commencé à me projeter, à préparer un document de travail...

Puis l'épreuve du doute est passée par là et elle est arrivée probablement à un moment où je n'étais pas assez armée pour y faire face. J'ai donc abandonné 100 voix et ai continué ma route sans presque me retourner...

Mais il y'a des idées qui naissent de convictions profondes, qui font échos à notre personnalité, nos valeurs, qui viennent donner du sens à notre mission de vie .

Elle, elle était née de ça, de quelque chose qui appartenait à mon essence même.

Alors bien que j'ai poursuivi du mieux que j'ai pu mon chemin après cet abandon sans trop de peine, elle me revenait sans cesse en tête, chacune de mes réfexions finissaient par me ramener à elle, tant est si bien qu'elle se replanta dans ma tête et se remit à germer de plus belle.

J'ai donc fini par oublier tous mes doutes et la repécher.

Avec encore une plus grande conviction qu'au départ, je l'ai re-travaillée, je l'ai confrontée a mon entourage, présentée à de potentiels partenaires et puis j'ai eu les premiers GO!

Ceux qui rassurent, ceux qui sont là au tout départ quand le projet n'est encore qu'un brouillon et qui s'engagent à suivre, à accompagner , à prêter main forte à l'idée pour assurer son développement et lui donner vie.

Ce premier post est donc le point de départ de cette aventure collective, humaine et sociale...

Attention si tu es en train de le lire, c'est que tu es tombé(e) dedans aussi ;)

La suite au prochain épisode...

A très vite

Sarah

PS: Si tu es abonné(e) à une quelconque plateforme de streaming, notamment pour suivre des séries à suspens, tu peux laisser tomber dès maintenant et suivre cette page: rebondissements, frayeurs et adrénaline garantient 100% .